March 4, 2019

August 27, 2018

Please reload

Posts Récents

Gentleman Guipavas

27 Sep 2014

4ème avec Bernard Saliou

 

Bernard Saliou, notre nouveau Norsemanien, cherchait un comparse pour faire la Gentleman de Guipavas (Contre la montre de 20 km en binôme) et j'ai répondu OK, pour voir ce que c'était et pour faire une séance de rythme. Je n'ai pas été déçu.

En guise d'échauffement, je suis venu de chez moi (50') puis j'ai fait deux tours du parcours avec Bernard pour repérer les deux virages un peu "techniques". Nous sommes chauds, le départ est proche. Un départ toutes les deux minutes mais l'équipes devant nous est absente donc il y aura un trou de 4'.

Le départ est donné et c'est très très violent. Je prends les devants et je lance l'allure. Les jambes brûlent très très vite et la bouche s'assèche immédiatement. La reco avait montré que la route ne rendait rien sur la première partie mais avec la vitesse, je me fait carrément brasser. Bernard prend un relais, je récupère quelques pulses puis je relance dans la descente (Bernard manque de dérailler mais en vieux briscard, la chaîne reprend sa place sans aucune seconde de perdue). Bernard repasse dans le virage et dans la bosse, je m'accroche derrière. Je repasse en haut de la bosse, toujours à bloc. Pas un mot mais çà roule. Bernard reprend un relais et je reprends la main sur la partie longue et roulante du retour. Bernard est bien dans la roue, çà envoie. C'est dur, çà parait long, çà fait mal...et il y a un deuxième tour à faire. Nous refaisons à peu près le même scénario sur ce deuxième tour. La dette d'oxygène est "presque" acquittée mais les jambes sont dures. Allez, les derniers mètres, à bloc !!! on donne tout ce qu'on a puis c'est fini. Il nous faut bien une ou deux minutes avant de pouvoir parler et la descente de vélo est marrante. On se serre la main, nous avons bien fait le job. Nous terminons 4ème à 17s des troisièmes mais, honnêtement, je ne vois pas où nous aurions pu gratter 17s. Nos amis Brestois Gaël Le Duff et Sylvain Leick sont juste derrière nous à 12 secondes. Les triathlètes sont bien là.

 

Merci Bernard Saliou pour ce débouchage de tuyau. 172 bpm max, 300W de moy et 41 km/h de moy. Je n'avais pas atteint ces valeurs depuis longtemps. Mon test d'effort est fait, je vais pouvoir me baser dessus pour l'entrainement à venir. En attendant, recup ce soir, demain il y a trail.

Please reload

Please reload

Archives
Catégories
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now