March 4, 2019

August 27, 2018

Please reload

Posts Récents

Raid Normand - Equipe "Juste deux potes"

13 Sep 2014

Un weekend de sport nature (29ème)

 

Histoire de changer un peu et pour reprendre contact avec les épreuves combinées, je me suis inscrit au Raid Normand. Une progression d’environ 115 km en deux jours (et un peu de nuit) mélangeant VTT, Canoë, Trail, Run and Bike, Tir à l’arc et jeux de cordes. Je propose donc à mon pote Xavier de faire équipe avec moi. Il accepte, l’équipe « Juste deux Potes » est née.

Nous voilà prêt à en découdre pour la première journée. Le briefing nous apprend que nous partons pour 25 km de VTTO + 9 km de Canoë + 10 km de Trail’O + 29 km de VTTO. Je donne la puce à Xavier pour qu’il pointe pendant que je ferais l’orientation. C’est dans des superbes conditions météo que le raid se déroulera tout le weekend.

 

Raid Normand Jour 1 :

Le départ est donné pour 92 équipes à 10h00. Nous reportons les premiers points sur la carte puis nous enfourchons nos VTT. C’est peu la cohue au début. Nous entrons directement dans un chemin creux, ça se bouscule un peu. L’orientation n’est pas très compliquée. La première balise est à gauche. Facile. Xavier est déjà reparti et il est devant. J’ai toujours un peu de mal à me mettre en route. Des gars font demi-tour car ils viennent de s’apercevoir que dans la cohue, ils ont oublié la première balise, cachée par la foule. Je reviens sur Xavier à la deuxième balise et dans le doute je lui pose la question : « c’est bon, tu as bien pris la première ?? ». « Hein ? Quoi ? Mais c’est celle-là, la première !!! » Misère !!! Il est passé devant la première sans la voir. Allez,  pas grave, on fait demi-tour nous aussi. Xavier repointe la première balise, puis la deuxième et nous reprenons notre chemin avec 15’ dans la vue mais au moins, nous ne sommes plus dans le trafic. Presque dernier mais plus dans le trafic.

A la troisième balise, je comprends une partie du problème. Xavier n’a pas intégré qu’un gros cube orange et blanc voulais dire « Balise ». Il ne les voit pas, il a la tête dans le guidon et la couleur orange n’évoque rien pour lui. Je devrais donc être un peu plus vigilant. Nous continuons notre progression en passant un gué, puis un embouteillage nous bloque. La balise est là mais il faut franchir une clôture barbelée avec les VTT. Tout le monde s’entraide. C’est sympa.

Je suis bien dans la carte et je choisis les bonnes options ce qui nous permet de remonter pas mal de monde. Certains arrivent d’en face dans la forêt et donc vont perdre du temps. J’explique à Xavier que nous sommes dans une période d’euphorie mais qu’il faut faire attention de rester concentrés. Et à peine dit ça, je me plante !!!. Nous faisons un petit détour sans trop de conséquence mais il faut faire gaffe. Enfin, nous arrivons au parc VTT pour prendre les canoës.

Xavier monte à l’arrière, je passe devant et nous partons pour 9 km de Canoë. Nous doublons pas mal de monde. Nous sommes assez efficaces, le canoë file droit et nous ne subissons aucune chute pendant le parcours, même en franchissement de déversoir. Quelques troncs nous obligent à nous mouiller un peu mais dans l’ensemble, nous nous en sortons bien et Nous arrivons près de la mer pour laisser notre canoë.

C’est le moment d’ enchaîner avec 10 km de Trails. Nous mangeons un peu, buvons aussi et c’est parti pour un retour à pied vers le parc VTT. J’ai de bonnes jambes mais Xavier est un peu plus dans le dur. Il n’a pas l’habitude des enchaînements et a eu une préparation à pied un peu perturbé. Pourtant, même si nous n’allons pas très vite, Xavier ne marche pas. Il trottine, même dans les montées et finalement, nous ne perdons pas trop de temps. Nous hésitons sur une ou deux balises mais dans l’ensemble c’est assez facile. Xavier pioche un peu sur la fin mais le parc VTT est en vue et son calvaire prend fin. Il s’est bien accroché, bravo.

Dernière section de la journée, 29 km de VTT en suivi d’itinéraire. Après avoir fait « les niveaux », nous repartons sur un bon rythme. C’est assez roulant, je ne fais pas d’erreur d’orientation (sauf une petite au début) et nous allons bon train. Je vérifie juste de ne pas lâcher Xavier qui est un peu à bloc mais qui s’accroche bien. Les balises s’enchaînent, les pièges sont évités et nous terminons la journée vers 16h00. Enfin presque, car nous faisons notre séance de tir à l’arc pour récupérer 14’ de chrono. C’est toujours ça de pris.

Comme le temps est beau, nous mettons nos affaires à sécher  car à 20h45 nous repartons pour la CO de Nuit. Nous apprenons avec surprise que nous avons raté une balise et donc nous prenons 1h de pénalité. J’ai demandé des détails et effectivement, après avoir vérifié  ma trace GPS, j’ai compris. Nous sommes passés à 1m de la balise mais, déconcentrés par un embouteillage et une clôture barbelée à franchir, nous avons oublié de la pointer. Dommage !!!! Nous sommes 55ème sur 92.

 

Raid Normand CO de Nuit :

Les frontales vissées sur le front et les éclairages de VTT allumés, nous partons dans le bocage normand, de nuit, pour environ 20 km de VTT’O et 7 km de CO. Je n’ai pas bien lu le Road book et je n’ai pas vu que les deux premiers points étaient sur une carte du matin. Je l’avoue donc honteusement, nous avons carrément suivi jusqu’au Parc VTT. Ensuite je reprends la vraie carte CO pour trouver une dizaine de balises, pas toujours très faciles, dans un terrain un peu difficile. Mais la carte est précise et nous ne perdons pas trop de temps. C’est toujours marrant de voir des frontales partout, des gens débouler de tous les côtés, sortir des fourrés en essayant de se repérer dans la nuit.

Une fois nos balises pointées, nous reprenons nos VTT pour rentrer au bivouac. Mais le parcours est un peu plus compliqué et technique. Des ornières, du terrain parfois glissant. Je manque plusieurs fois de me prendre une gamelle et Xavier n’y échappe pas. Plusieurs équipes roulent bon train et nous en faisons partie mais je reste vigilant sur l’orientation pour bien rester dans la carte. Nous arrivons sur la balise 68 mais nous galérons sur la suivante qui nous amène aux jeux de cordes. Une rivière à franchir, un petit bout de VTT et me voilà suspendu à un pont de singe alors que Xavier descend une petite tyrolienne. Enfin, nous rejoignons le bivouac à fond. Il est presque minuit. Nous rejoignons notre tente, une petite toilette et au lit. Demain c’est debout 6h15 pour un départ à 8h15 pour 19 km de Run and Bike CO.

 

Raid Normand Jour 2

Nous sommes sur la ligne de départ pour le Run & Bike. La tactique est simple. Comme Xavier est un peu plus juste à pied et que ses chevilles sont fragiles et qu’il faut qu’on reprenne du temps, je fais le Run à 98% et il fait le bike. Si j’ai un gros coup de mou, je monte un peu sur le vélo mais sinon, je trace. Je prends la carte et la puce et GO. Dès l’échauffement j’ai senti que ce matin j’avais les bonnes jambes. Je me sens bien et parfaitement capable de courir assez vite sur 19km.

Le départ est donné, je prends la tête du groupe de 5 équipes qui partent avec nous (départ décalé, 5 équipes toutes les 5 minutes).  Je rentre vite dans la carte. Sur la première balise qui est un Aller-Retour sur un chemin, on change de tactique. Xavier trace tranquillement à pied pendant que je fais l’aller-retour à bloc en VTT pour pointer. Je reviens sur lui, il a bien avancé. Je lui redonne le vélo et je repars à pied. Les balises s’enchaînent bien, les jambes tournent bien. Nous remontons plein d’équipes et nous les déposons. J’avais bien lu le road book qui contenait des informations importantes pour les dernières balises et je tombe directement dessus. Une petite hésitation sur la dernière me fait perdre 2 minutes mais rien de grave. Certaines parties sont assez techniques et c’est presque plus dur pour le vttiste que pour le coureur mais Xavier gère bien derrière. Nous voilà déboulant à fond vers l’arrivée. Une dernière « surprise » nous attend, 200m à courir dans une rivière puis la vraie ligne d’arrivée.

Voilà, un weekend très sympa, avec un super partenaire et des conditions météos géniales. Une édition assez facile qui m’a conforté dans ma forme actuelle.

Cerise sur le gâteau, Nick Hémet est venu en voisin nous faire un petit coucou…chouette !!!

 

Please reload

Please reload

Archives
Catégories
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now