March 4, 2019

August 27, 2018

Please reload

Posts Récents

Triathlon Moulin Blanc

5 Jun 2011

Pour se remettre dans le bain.

 

10 jours après Lanzarote, rien ne vaut un bon petit sprint pour ce remettre le pied à l'étrier. Je n'ai pratiquement rien fait depuis 10 jours, si ce n'est récupérer (c'est déjà pas mal), reconnaître le parcours vélo deux jours avant la course (parcours intéressant avec deux bosses qui vont bien casser le rythme), nager un peu et faire un petit footing la veille.


Je fais l'échauffement vélo en faisant une boucle complète avec mon copain Nicolas Martin d'endurance 72. Nico que j'ai rencontré à Hawaii en 2008, est un excellent nageur et un très bon coureur à pieds. Et comme ce n'est pas un manchot en vélo, la place de premier vétéran lui semble acquise. JC Arros est là aussi. La challenge est toujours le même : le premier sur la ligne amène un verre de coca à l'autre.
Le départ approche, je me mets dans l'eau pour m'échauffer en natation. Les sensations sont assez bonnes. Je me place à droite.
Le départ est donné et je décide de nager un peu à droite pour éviter la baston. Je perds certainement un peu de temps en partant trop à droite mais je peux "poser" ma nage et finalement je prends du plaisir à nager. Pas trop de cohue, aux bouées, je sors de l'eau assez bien pour moi. Beaucoup de monde sur la plage et les encouragements font plaisir. Je me trompe de couloir pour prendre mon vélo. Demi tour, je "transitionne" moyennement et je pars en vélo. (Je suis 40ème).


Je double rapidement pas mal de monde, Marie Protat (tiens, je n'ai pas trop mal nagé), Le pompier qui est en super forme, Laurent Soyer et plein d'autre. J'ai l'impression d'avoir les jambes lourdes mais je double alors çà baigne. Je reprends Brice avant la première grosse bosse. Comme les cuisses ne suivent pas en force, je passe sur le petit plateau pour passer cette bosse en vélocité. Et çà marche assez bien. Je reviens sur Matthieu Diverres et Arnaud Guibert juste après la descente qui brasse un peu. Nous montons le pétard à l'entrée de Guipavas ensemble (Il fait mal celui la !!!). Je suis tout à gauche et les jambes chauffent pas mal. En haut de la bosse, je remets la plaque et je m'échappe avec en ligne de mire Matthieu Jolivet de Rennes. Je fais la descente à bloc. Matthieu Jolivet et moi rentrons (sans drafter évidemment) à fond vers le parc. (5ème temps vélo à + de 37 de moyenne, je suis content). Mon pote Nicolas part à pieds quand je rentre dans le parc
Transition correcte mais sans plus et je pars dans les traces de Matthieu que je double assez rapidement. Je suis alors neuvième. Les sensations sont moyennes mais j'essaie de m'accrocher. Sébastien Escola revient vite sur moi en me filant une tape sur les fesses et je me dis qu'il va me lâcher (Je suis 10ème) Pourtant, l'écart ne grandit pas et sur le retour, face au vent, je reviens même sur lui. J'en profite pour doubler un rennais (Je suis 9ème) mais Matthieu Diverres reviens sur moi et me passe facile (Je suis 10ème). Finalement, je passe Pierre Marc Huet qui craque sur la fin. Je redeviens 9ème et les écarts ne bougeront plus jusqu'à l'arrivée. JC Arros n'est pas loin derrière et j'ai à peine le temps d'aller lui chercher un coca.
Une belle après midi de sport, sous le soleil et à domicile. çà y est, j'ai de nouveau le pied dans l'étrier.

Please reload

Please reload

Archives
Catégories
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now