March 4, 2019

August 27, 2018

Please reload

Posts Récents

Coupe de France Parthenay

9 Oct 2010

 

La bonne humeur qui régnait sur le parking de la piscine, ce vendredi à 13h00, augurait d’un week-end très sympa. Et ce n’est pas ces « cowboy » de gendarmes qui allaient gâcher la fête. (Ils m’ont piqué 3 points sur mon permis parce que j’avais doublé sans mettre mon clignotant pour doubler. Ils m’ont sorti de la voie express à coups de sirène et de signes menaçants, en provoquant limite un accident, au détriment de la plus élémentaire sécurité, alors que je roulais tranquille à 100-110 km/h. Pendant un moment, j’ai cru être un grand délinquant pour qu’ils me fassent ce cinéma !!!) .


Arrivés à Parthenay, nous eûmes la surprise de voir que nous étions inscrits en triathlon et non en duathlon. L’erreur rectifiée, nous sommes allés faire une reconnaissance du parcours vélo, en voiture. Le parcours n’est pas trop difficile mais le revêtement n’est pas terrible (çà bastonne même à certains endroits), certaines portions sont étroites et il y a pas mal de virages à 90°. Après la pizza/pâte traditionnelle (accompagnée d’une petite bouteille d’Anjou rouge), nous rejoignons notre hôtel pour terminer nos préparatifs : demain départ à 8h39.
Nous sommes à 45 minutes du départ. Le jour se lève à peine et la journée va être belle. Pas de vent et une température agréable. Une fois le matériel prêt, nous allons rouler un petit peu avant de mettre les vélos dans le parc et d’aller courir un peu. Gilles sort la consigne du jour : il faudra faire attention aux relances. Je regarde Mathieu, inquiet … Nous ne sommes pas très en avance et l’échauffement est un peu light. Les premières équipes partent et nous voilà sur la ligne de départ.
8h39 : Le départ est donné pour deux boucles de 2.7 km à pied et Stéphane prend directement le commandement. Évidemment, çà va un peu vite pour moi. Pontivy bis repetitam !!! Le parcours est assez plat pour le moment. J’ai le souffle court mais je m’accroche. Mathieu est devant moi et Gilles juste derrière moi. Nous ne parlons pas, nous ne pouvons pas. Soudain en sortie de forêt et au détour d’un virage, la route s’élève franchement. J’ai les jambes un peu coupées mais çà passe. Stéphane n’accélère pas et je m’accroche comme je peu. Dans la descente, je me rapproche de la tête et je me refais un peu la cerise. Je me retourne, tout le monde est là. La fin de la boucle tournicote un peu mais l’allure reste bonne. Pourtant Stéphane semble ralentir un peu car je tiens la tête. Nous venons juste d’attaquer le deuxième tour quand l’équipe de St Jean de mont nous double. Ils nous ont pris 1 minute en 2.7 km. Stéphane baisse légèrement de rythme, ce qui arrange tout le monde. Matthieu et moi prenons la tête. Je passe mieux la bosse coup là et Mathieu déboule dans la descente. J’entends un cri d’agonie derrière : Mathieu ralenti. Je termine le tour devant plutôt en bonne forme (j’aurais été fort sur le 3ème !!!).
Nous déboulons dans le parc à Vélo. Notre transition est plutôt bonne. Celle de Gilles est remarquable, lui qui a opté pour des pédales à sangles pour ne pas changer de chaussures. Gilles et Stéphane partent rapidement dans la bosse. Mathieu et moi allons mettre un peu de temps pour accrocher le wagon. Je suis derrière mais je sens que j’ai les jambes alors je passe devant en doublant Gilles sur la partie cabossée et je donnerais le rythme dans les parties montantes. Une fois la bascule, Gilles prend le relais. Stéphane et Mathieu s’accrochent dans les roues. Nous doublons quelques équipes. Il faut voir les têtes des mecs sur leur vélo top aéros/casques aéros…se faire déposer par un groupe, Gilles en tête avec son vélo classique et ses pédales de VTT : trop forts les dauphins !!!
Je reprends les rênes dans la descente avant le retour vers le parc et c’est partit pour un deuxième tour. Mathieu passe dans la bosse du départ mais il fait exploser le groupe. Gilles crie : hop hop hop !!! Mathieu Relâche, Gilles recolle et nous repartons à bloc. Nous roulons toujours fort. Stéphane essaie un moment de passer mais je l’entends dire : je ne peux pas, je ne peux pas. Pas grave, je continue. Mathieu m’aide et, après avoir basculé, Stéphane prend la tête pour nous amener une grosse descente. Le petit coup de cul avant l’arrivée termine les cuisses de Gilles et nous arrivons dans le parc. Bravo les gars, beau vélo !!!
Après une transition correcte, nous partons pour la dernière boucle à pied. Comme souvent, j’ai des bonnes sensations après le vélo. Je pars donc rapidement avec Mathieu mais Stéphane met le holà !! Nous ralentissons donc légèrement et nous finissons notre tour, tous ensemble, à bonne allure. Personne ne sera lâché et nous prenons la 27ème place en 1h06’17’’, content de notre course.
Nous profiterons du reste de la journée pour regarder la fin du Duathlon et le triathlon de l’après midi en mesurant bien la différence qui existe entre le haut niveau et nous : impressionnant !!!

Please reload

Please reload

Archives
Catégories
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now