March 4, 2019

August 27, 2018

Please reload

Posts Récents

Triathlon S de Loquirec

27 Sep 2009

 

Un junior dans le rétro...

Acte 1 - La reco
Arrivé sur Locquirec, j'ai tout de suite compris que le parcours n’allait pas être plat. C'est curieux comme sur un plan, on s'imagine que le parcours est facile. J'avais un souvenir de Locquirec moins tourmenté, comme quoi Alzheimer frappe les vétérans assez tôt. Je me gare et retrouve Pascal, la Bramoull' Connexion, le douanier et deux lascars de Landi pour la reco du parcours. Dès le début, on n’est pas déçu. Çà monte, çà tourne çà descend, et avant le demi tour, le revêtement est moyen. Bon ce n'est quand même pas l'Alpes d'huez et çà devrait aller. En même temps la reco me semblait importante. Pour bien finir de m'échauffer, Pascal et moi faisons la reco de la boucle à pied. Et là, surprise, 1km de bosse pour commencer. La suite est plus facile et superbe. Çà va être un beau tri.

Acte2 : La course
Échauffement natation. Il fait beau. L’eau est assez fraîche mais au bout de 100m c'est Ok. Retour au bord, sur la ligne de départ. Le départ est donné, je cours, je dolphine un peu et je nage. J'ai des bonnes sensations. Pas mal aux jambes comme d'habitude, l'échauffement à pied a été bénéfique. Comme beaucoup, je pars trop à gauche. Je rectifie le tir mais passage de la première bouée est assez disputé. Ensuite la natation se passe pas mal. Je me sens bien et je me concentre pour essayer d'allonger un peu. Pour une fois je prends plaisir à nager. Résultats, 13eme temps natation. Le "gros" (hervé Maubian) est juste devant, "junior" (quentin bramoullé) est juste derrière. Je passe le gros dans la bosse (çà c'est fait), mais junior me passe dans la bosse. Je le repasse et je lance la mécanique en haut de la bosse. Premier passage dans la cuvette, je me méfie, puis je prends de la vitesse mais je reste planté dans la bosse, mauvais braquet : Junior me passe !!! Je le repasse sur le plat puis dans un faux plat, il me repasse. Il s'accroche le rascal. Au demi tour il me fait l'intérieur mais l'arbitre lui fait une réflexion (je n'ai pas compris pourquoi d'ailleurs !!) un gars en noir nous enrhume, je relance et cela sera un chassé croisée pendant quelques kilomètres. Je vois que le gros et Jean Christophe (Arros) ne sont pas loin mais je ne donne pas cher du Gros, JC a la hargne. D'ailleurs, il ne faut pas que je traîne sinon il va me revenir dessus. Deuxième tour, je pensais décrocher junior dans le bosse mais rien y fait, il est derrière mais pas loin. J’arrive à le décrocher sur le retour mais pas de beaucoup. J'ai encore de l'avance par rapport à JC mais il n'y aura rien de trop. Pas le droit d'avoir une défaillance. Juste avant le parc, nous revenons sur Nicolas Daigneau (cadet !!!), Junior à quelques encablures, le mec en noir (j'ai vu après que c'était un relais) et moi. J'ai juste eu le temps de prendre un gel dans la descente, je fais une transition rapide (je progresse) et c'est parti à pied. Les premières foulées sont lourdes et j'ai un peu mal au ventre. Junior est juste derrière et je m'attends à le voir revenir mais j'ai décidé de vendre chèrement ma peau. La bosse fait mal. J'ai le souffle court mais les jambes vont assez bien. Je retour est magnifique mais les petits tape-cul sur le chemin casse le rythme. Junior n'est toujours pas là quand j'attaque le deuxième tour mais le speaker est là pour me confirmer qu'il est dans mon sillage. Il y a beaucoup de monde à m'encourager, des gens des landi, landerneau, de Plougastel, des raideurs, des copains...bref çà motive vraiment pour ne rien lâcher. En haut de la bosse, je double le cadet (il s'accroche aussi celui là), je me retourne. Plus de Junior. Il s'est trompé de route (qu'il dit, moi je crois qu'il était carbo  ). Dans la descente, je croise JC qui me tape dans la main. Je fais la descente à bloc, je double Gaëtan sur la corniche (désolé Gaëtan) et je file vers l'arrivée pour prendre une quatrième place qui me fait très plaisir et je conserve le "titre" de champion du Finistère sprint, devant JC et Junior. Bon Ce n'est pas les championnats du monde mais çà fait plaisir à mes filles.
Il faudra encore compter avec les vieux.

Seul bémol, la chute d'olivier, au demi-tour vélo. Clavicule cassée. Allez,  c'est la fin de saison, et c'est une blessure noble, au combat...Courage Olivier

Mention spécial pour les organisateurs. Encore un très beau triathlon au calendrier.

Please reload

Please reload

Archives
Catégories
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now